Le Cours Alekan

Le « Cours Alekan » est né au début des années 70 car l’IDHEC (transformé en FEMIS) n’offrait pas de cours du soir aux travailleurs courageux et les universités manquaient de personnels vraiment qualifiés et de haut niveau.

Il offrait dans un esprit amical et non commercial des rencontres rares avec des spécialistes prestigieux, permettant à tous et notamment aux jeunes à la recherche de leur avenir, d’approcher les réalités humaines, professionnelles et techniques de la création.

Grâce à l’amitié de Silvia Montfort, le cours fut installé au Nouveau Carré (square des Arts et Métiers) côtoyant l’école du cirque Gruss, des cours de théâtre, de magie, etc…

Il fut accueilli ensuite au Quartier Latin, à l’Institut de l’Audiovisuel, rue Henri Barbusse, dans une salle de cinéma, puis à la fermeture de cette école exigeante, à la cinémathèque du Palais de Chaillot, où il dut subir de douteuses manœuvres.

 Après l’accueil fraternel du Studio Action, le cours fonctionne actuellement avec le soutien de la filmothèque 9 rue champollion (75005).
A la demande des auditeurs, un stage de perfectionnement technique résumant les cours de l’école Louis Lumière fut rapidement crée par le chef opérateur Pierre Brand, professeur dans cette école. Installé à Jussieu, grâce à la solidarité du département Audiovisuel, ce stage servit aussi à la préparation des concours pendant plus de dix ans.

A l’époque les auditeurs étaient conviés également à suivre les cours de Henri Langlois à Nanterre, ceux de Jean Douchet à Nanterre et Jussieu, ainsi que les cours du soir de l’école Lumière et les cours d’initiation à la pratique de l’école des Hautes Etudes.

Fondé grâce à l’amitié et à la solidarité, loin des carriérismes et des narcissismes, le cours a toujours bénéficié de chaleureux soutiens, tel celui du Théâtre de l’Ile Saint Louis…

Consultez le programme du Cours rédigé par Henri Alekan vers 1973.

Consultez le programme de l'année 2008 / 2009 du Cours.

Pour en savoir plus sur les intervenants d'hier et d'aujourd'hui, suivez les deux liens ci-dessous :

- Le cours Alekan et les grands disparus ;

- Le cours Alekan aujourd'hui.